L’Informatique pour une évaluation fiable des étudiants

Une scène (peut-être habituelle) m’a intrigué l’autre jour quand j’étais à l’Ecole polytechnique d’Abomey-Calavi : des centaines d’étudiants étaient alignés, attendant de déposer des lettres de réclamation pour les notes d’examen.
Selon les informations reçues, le système fonctionne de telle manière qu’il y a toujours des notes mal reportées, omission de notes, permutation de notes etc.
Comment peut-on continuer à gérer de telles situations à l’ère de l’informatique. Surtout en prenant en compte les paramètres (1) nombre d’étudiants qui croit et (2) le système académique de LMD.
Une base de données qui engloberait tous les acteurs impliqués (enseignants, étudiants, autorités) chacun avec son niveau d’accès devrait permettre à chaque enseignant et de façon sécurisé de mettre ses notes sur la plate-forme, aux étudiants de consulter leur notes et d’imprimer un brouillon de leurs bulletins, aux autorités de tout contrôler et de délivrer les bulletins officiels et tant d’autres choses encore !!
Mieux, pourquoi ne pas revoir le système d’évaluation des apprenants ? Je suppose que si les enseignants pensaient à composer des devoirs électroniques à évaluation directe, les étudiants seraient moins enclins à faire des réclamations et ainsi tous les étudiants sont mis au même point d’égalité.
Des salles informatiques avec des ordinateurs possédant des logiciels spécifiques peuvent être mises en place pour ces évaluations où l’étudiant n’aura accès que le jour de l’évaluation pour limiter des fraudes.
La seule chose à faire, c’est d’y penser et de s’y mettre. Les ressources humaines sont présentes sur le campus !
En somme, il est possible en 2016 à l’aide des outils informatiques d’avoir des résultats d’évaluation des apprenants aussi fiables que possibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*